Vous êtes ici : AccueilActualitésAppel pour une nouvelle approche des usages de drogues fondée sur la santé et les droits humains

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

15-05-2022

Rapport annuel 2021: le mot de Mme Amina Bouayache, présidente du CNDH

Lire la suite

15-04-2022

Lancement d'avis de recrutements pour l'occupation de (4) postes budgétaires (...)

Lire la suite

14-03-2022

Mme Bouayach, désignée membre du comité académique pour la préparation prochain (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Appel pour une nouvelle approche des usages de drogues fondée sur la santé et les droits humains

Le Conseil national des droits de l’Homme a accueilli le 9 octobre 2014 à son siège à Rabat, une rencontre de concertation nationale sur le thème « Plaidoyer pour une nouvelle approche des usages de drogues fondée sur la santé et les droits humains ».

Organisée par l’association de lutte contre le Sida (ALCS) en coopération avec le Conseil, cette rencontre avait pour objectif d’élaborer un plan d’action d’une durée d’une année pour plaider en faveur de la protection de la santé et des droits de cette catégorie vulnérable souvent victime de discrimination.

Lors de la séance d’ouverture de cette deuxième rencontre à laquelle ont pris part plusieurs acteurs de la société civile œuvrant en matière de lutte contre le SIDA, des représentants des départements nationaux concernés dont ceux de la sécurité et de la justice, le Secrétaire Général du CNDH M. Mohamed Essabbar a rappelé que la loi fondamentale consacre le droit à la santé et la lutte contre la discrimination dont la stigmatisation à l’encontre des personnes atteintes du sida constitue l’une de ses formes. Ajoutant que le CNDH considère la discrimination et la stigmatisation comme des violations des droits de l’Homme contre lesquelles il faut lutter par tous les moyens.

M. Mohamed Essabbar a par ailleurs considéré que la question de la lutte contre la stigmatisation et la discrimination est la principale raison qui a été derrière l’élaboration de ‘la stratégie nationale sur les droits humains et VIH/SIDA’ élaboré en partenariat entre le ministère de la santé, le CNDH, l’ONUSIDA et le Fonds mondial de lutte contre le sida dont les objectifs sont la promotion des droits de l’Homme, la lutte contre les discriminations, l’intégration de l’approche genre, l’amélioration du cadre législatif et de l’accès au soutien juridique ainsi que la collecte de données relatives aux droits de l’Homme et du SIDA.

Il convient de rappeler que cette deuxième rencontre de concertation, organisée avec l’appui de la fondation ‘open society’ a abordé plusieurs axes notamment : ‘Droit humains et droit à la santé des personnes usagers de drogue’, ‘Etat des lieux en matière de politique de réduction de risques auprès des personnes usagers de drogue et droit humains dans le monde’, ‘Les violations des droits humains des personnes usagers de drogue…etc’.

Haut de page