Vous êtes ici : AccueilActualitésLe Forum régional des droits de l’Homme clos ses travaux par l’adoption de la charte de Rabat

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

15-05-2022

Rapport annuel 2021: le mot de Mme Amina Bouayache, présidente du CNDH

Lire la suite

15-04-2022

Lancement d'avis de recrutements pour l'occupation de (4) postes budgétaires (...)

Lire la suite

14-03-2022

Mme Bouayach, désignée membre du comité académique pour la préparation prochain (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le Forum régional des droits de l’Homme clos ses travaux par l’adoption de la charte de Rabat

Le Forum régional des droits de l’Homme organisée les 27 et 28 septembre 2014 par la CRDH de Rabat-Kenitra a pris fin par l’adoption de la ‘charte de la ville et des droits de l’Homme’.

La charte a pour finalités de protéger les droits fondamentaux, mettre en place les moyens matériels et immatériels qui garantissent l’accès à ces droits et lutter contre toutes les formes de discrimination et de disparités sociales et territoriales. Elle vise également à renforcer les capacités des ‘faiseurs de la ville’ tout en leur permettant de jouer pleinement le rôle qui leur incombe et de s’impliquer dans les politiques, les programmes, les chantiers et les projets nationaux, régionaux et internationaux qui concernent la ville et les droits de l’Homme.

Elle s’adresse à tous les ‘faiseurs de villes’, donc à tous les intervenants dans la conception des programmes et des projets qui concernent la structuration et l’aménagement de la ville, et des mécanismes d’élaboration et de prise de décision, et d’évaluation de ces décisions.

Les travaux de ce forum régional organisé sur le thème «Pour une ville digne de ses habitants»,  se sont déroulés en trois séances plénières qui ont porté respectivement sur ‘la cité et la démocratie participative’, ‘la ville et les droits civils, politiques et de citoyenneté’ et ‘la ville et les droits sociaux, économiques, culturels et environnementaux’. Ils ont constitué une occasion pour présenter les fondements théoriques et les principes généraux qui déterminent la relation entre la ville et les droits de l’Homme en tant qu’espace territorial, relations sociales et en tant que besoins dont la satisfaction permettra indéniablement au citoyen de jouir pleinement de ses droits, indépendamment de son sexe, son âge, sa religion ou son appartenance sociale.

 Cette rencontre a été marquée également par trois ateliers thématiques ayant porté sur la question des ‘droits, gestion territoriale et régionalisation avancé’, ‘la ville, le savoir  et les médias’ et ‘les instruments de garantie des droits de proximité et des catégories précaires’. Des ateliers dont les travaux ont été couronnés par des recommandations qui insistent sur la question de la participation à la prise de décision et l’adoption d’une approche inclusive dans les domaines de l’aménagement, la planification, la conception des programmes, le genre social etc.

Le Forum s’est caractérisé par la présence de plus de 400 participants durant le premier jour et près de 240 participants dont 40% des femmes durant les travaux des ateliers.

 

Haut de page