Vous êtes ici : Accueil« Rapprocher les gens de la nature », thème de la journée mondiale de l’environnement

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

06-06-2017

Le CNDH participe à Belgrade à une rencontre sur les changements climatiques

Lire la suite

02-06-2017

Le président du CNDH reçoit une délégation du Mouvement unicité et réforme (MUR) (...)

Lire la suite

31-05-2017

Le CNDH participe à Strasbourg à une réunion sur les mécanismes nationaux de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

« Rapprocher les gens de la nature », thème de la journée mondiale de l’environnement

 

La Journée mondiale de l'environnement 2017, célébrée le 5 juin de chaque année, est placée sous le thème « Rapprocher les gens de la nature ».

Le thème de cette année est une invitation pour découvrir la nature, en apprécier la beauté et l’importance et contribuer à sa préservation. C’est un appel mondial incitant à l’adoption de mesures environnementales positives. Le Canada est le pays hôte de cette année. Il sera au centre des célébrations qui se dérouleront à travers le monde.

A cette occasion, des monuments célèbres dans différents pays dont le Maroc seront illuminés de vert afin de  sensibiliser les citoyens à la nécessité de protéger l'environnement. Au Maroc, le parlement marocain va virer au vert, à la tombée de la nuit du 5 juin 2017.

Pour le Maroc, pays engagé dans la protection de l’environnement et hôte de la COP22, la Journée mondiale de l'environnement est une occasion de plus pour réitérer son engagement en faveur de la protection de l’environnement dans sa diversité. Cet engagement se reflète notamment dans la loi-cadre n° 99-12 portant charte nationale de l’environnement et du développement durable adoptée par le Maroc en 2012.

La loi-cadre a notamment pour objectifs de renforcer la protection et la préservation des ressources et des milieux naturels, de la biodiversité et du patrimoine culturel, de prévenir et de lutter contre les pollutions et les nuisances ; d’intégrer le développement durable dans les politiques publiques sectorielles et adopter une stratégie nationale de développement durable ; et d’harmoniser le cadre juridique national avec les conventions et les normes internationales ayant trait à la protection de l’environnement et au développement durable.

Elle vise aussi à renforcer les mesures d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques et de lutte contre la désertification et à définir les engagements de l’Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics et sociétés d’Etat, de l’entreprise privée, des associations de la société civile et des citoyens en matière de protection de l’environnement et de développement durable.

L’environnement, champ d’action prioritaire pour le CNDH

La protection de l’environnement constitue aussi l’un des champs d’action prioritaires du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et de ses Commissions régionales des droits de l’Homme (CRDH). A cet égard, le CNDH, a mené plusieurs actions en faveur de la promotion des droits environnementaux et organisé des conférences de sensibilisation à l’environnement et aux conséquences des changements climatiques sur la société. L’on cite à titre d’exemple  la rencontre internationale organisée les 25 et 26 novembre 2012 à Dakhla sur le thème « Pour l’effectivité du droit à l’environnement ». Une rencontre qui avait pour objectif de circonscrire la notion de « droit à l’environnement » et les champs d’intervention qu’elle recouvre, de faire le lien entre ce droit et les autres droits économiques, culturels et sociaux et de mettre en exergue son importance en tant que facteur de citoyenneté.

Une autre rencontre, cette fois sur l’effectivité et la mise en œuvre du droit à l’eau, a été organisée le 3 avril 2014 à Casablanca.  Une thématique qui traduit la priorité accordée  par le CNDH et ses commissions régionales à la réflexion autour de ces nouveaux droits en vue de contribuer à l’effectivité et la mise en œuvre des engagements pris par le Maroc en la matière.

Le CNDH à la COP22

En outre et à la veille de la COP22 qui s’est tenue du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech et dont le pôle de la société civile relevant du Comité de pilotage de la COP est présidée par M. Driss El Yazami, président du CNDH, les Commissions régionales des droits de l’Homme ont organisé plusieurs rencontres de concertation et de sensibilisation aux défis environnementaux et climatiques, appelées ‘PréCop’.

Toujours dans le cadre de la COP22, le CNDH, le ministère de la Culture et la Fondation CDG ont organisé à partir du 7 novembre 2017 une exposition intitulée "Une photo pour ma planète". Elle a été présentée simultanément dans trois espaces : l’Espace Zone verte, Bab Ighli à Marrakech dans le cadre des activités programmées en marge de la COP 22, l’Espace Expressions CDG à Rabat, et l’Espace d’exposition du Centre culturel de Dakhla. Les photos exposées ont été sélectionnés à l’issue d’un concours de photos organisés par les trois partenaires sur le thème de l’environnement au profit de photographes amateurs et professionnels. Les photographies proposées par les candidats devaient illustrer une situation ou une action citoyenne collective ou individuelle de préservation de l’environnement et de lutte contre le dérèglement climatique.

Toujours à l’occasion de la COP22 et pour faire entendre la voix des enfants et des jeunes auprès des différentes parties prenantes, le CNDH et l’UNICEF ont organisé le « Climate Youth Awards », un événement artistique qui a valorisé l’engagement des jeunes pour la protection des droits de l’enfant face aux défis du changement climatique.

Le Prix du mouvement des jeunes a primé les meilleurs "petits films" sur le changement climatique et ses impacts sur les droits de l'enfant. Les 15 films ayant concouru à ce prix ont été produits par des jeunes dans le cadre du programme Mouvement des jeunes pour les droits de l’enfant appuyé par le CNDH et l’UNICEF.

Enfin, le CNDH  a organisé plusieurs ateliers et rencontres dans le cadre de la COP22, dont un colloque international sur le thème « Quelle place pour les INDH dans le processus de suivi des objectifs de développement durable et des engagements au titre de l’Accord Paris sur les changements climatiques? », un atelier sur le « Rôle de la recherche africaine sur le changement climatique et les mobilités humaines », un autre sur « Les Changements Climatiques et Migrations : enjeux, défis et politiques » et un Séminaire international sur le thème « Constitutions, environnement et droits environnementaux : analyse comparée des contenus, des implications et des perspectives ».

Visiter le site de la journée mondiale de l'environnement