Vous êtes ici : AccueilActualitésCoopération/partenariat en perspective : La présidente du CNDH s’entretient avec la présidente du Réseau des femmes parlementaires de la CEDEAO

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Coopération/partenariat en perspective : La présidente du CNDH s’entretient avec la présidente du Réseau des femmes parlementaires de la CEDEAO

En marge de la conférence internationale sur les expériences de réconciliation nationale, tenue les 17-18 janvier 2019 à la Chambre des Conseillers à Rabat, Mme Amina Bouayach, Présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), s’est entretenue avec la Présidente du Réseau des femmes parlementaires de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Mme Filomena de Fatima Ribeiro Vieira Martins.

Cette rencontre a permis de passer en revue plusieurs thématiques d’intérêt commun, en particulier les questions relatives à la femme africaine, dont l’égalité et la parité, la violence à l’égard des femmes (active et passive), l’emancipation de la femme en Afrique (empowerment) et le renforcement des capacités.

Lors de cette rencontre, Mme Vieira Martins a exprimé le souhait de renforcer la coopération du Réseau qu’elle préside avec les acteurs non-étatiques dans le domaine des droits de la femme, en mettant un accent particulier sur les institutions nationales des droits de l’Homme.

De son côté, Mme Bouayach a mis en relief les initiatives continuellement renouvelées du CNDH au sein des différents mécanismes du Réseau africain des institutions nationales des droits de l’Homme (RINADH), récemment couronnées par l’élection du CNDH à la présidence du Task force migration dudit réseau.

A l’issue de cette rencontre, les deux partis ont réitéré leur volonté de lancer des initiatives conjointes ayant pour objectif la protection et la promotion des droits de la femme en Afrique.

Haut de page