Vous êtes ici : AccueilActualitésEgypte : Adoption du plan d’action du Groupe de travail sur la migration du RINADH avant sa soumission à l’AG du RINADH en marge de la 12ème Conférence biennale

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

04-12-2019

Appel à candidature interne

Lire la suite

27-11-2019

Arménie : Le CNDH participe à la commémoration du quinzième anniversaire de l (...)

Lire la suite

04-11-2019

Assemblée générale du RINADH : Le CNDH réélu membre du Comité directeur au (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Egypte : Adoption du plan d’action du Groupe de travail sur la migration du RINADH avant sa soumission à l’AG du RINADH en marge de la 12ème Conférence biennale

Le plan d’action du Groupe de travail sur la migration du Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH) a été adopté à l’unanimité par tous les membres du groupe de travail, lors d’une réunion présidée par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) avant son adoption par l’Assemblée générale du RINADH tenue le 3 novembre 2019 au Caire, en Egypte.

Dans son mot d’ouverture, Amina Bouayach, la Présidente du CNDH a salué l’engagement et la coopération de tous les membres de ce Groupe de travail en soulignant que ce plan d’action a été élaboré dans un esprit coopératif et une approche participative avec toutes les institutions nationales des droits de l’Homme (INDH, membres du RINADH.

Elle  a indiqué à cet égard que ce plan d’action vise principalement à surmonter les défis liés aux attentes ambitieuses relatives à la mise en œuvre des objectifs de l’agenda africaine 2063 et les objectifs de développement durable 2030 , dont le continent doit faire face pour protéger les droits des migrants.

Le plan d’action a pour objectif aussi de mettre à la disposition des INDH un outil permettant de promouvoir la les bonnes pratiques au niveau de l’Afrique, ainsi que les lois et les politiques en vue  d’une pleine effectivité des  droits des migrants, a-t-elle ajouté.

D’un autre côté, Mme Bouayach a  indiqué que le CNDH a été sollicité, en sa qualité de président du Groupe de travail sur la migration du RINADH, pour élaborer le Draft de la Déclaration de la 12ème Conférence biennale du RINADH.

En plus des membres du groupe de travail sur la migration du RINADH, cette réunion a été marquée par la participation de Mme Adrea Kampf, membre de la Task force de la GANHRI sur la migration et M. Mohamed Fayek, président du Conseil national des droits de l'Homme d'Égypte et d’autres institutions en tant qu’observateurs, tenant compte de l’importance du thème et de la démarche.

Il convient de rappeler que le groupe de travail représente les cinq régions africaines : l’Afrique du Nord, l’Afrique du Sud, l'Afrique de l’Est, Afrique de l'Ouest et l’Afrique centrale et qu’il est composé des INDH du Kenya, du Niger, de la République démocratique du Congo, du Zimbabwe et du Maroc.

Il est à noter également que la présidente du CNDH a été élue présidente du groupe de travail sur la migration du RINADH à l’issue d’une réunion du groupe de travail tenue le dimanche 9 décembre 2018 à Marrakech à la veille de la conférence internationale sur l’adoption du pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Haut de page