Vous êtes ici : AccueilActualitésElection de M. Mohamed Amarti, président de la CRDH de la région de l'Oriental, au Comité des Nations-Unies sur les droits économiques, sociaux et culturels

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

10-06-2022

Session d'information et d'échange avec les membres et le personnel du MNP

Lire la suite

07-06-2022

CNDH-UNESCO: Convention de partenariat pour la promotion de l'éducation à la (...)

Lire la suite

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Election de M. Mohamed Amarti, président de la CRDH de la région de l'Oriental, au Comité des Nations-Unies sur les droits économiques, sociaux et culturels

Mohamed Amarti, président de la Commission régionale des droits de l’Homme de la région de l’Orientale a été nommé le 14 septembre 2020, pour représenter l'Afrique en tant que membre du Comité des Nations-Unies sur les droits économiques, sociaux et culturels, pour une période de quatre ans, à compter du 1er janvier 2021.
Le professeur Amarti a été élu à ce poste, en compagnie du candidat égyptien, grâce au vote en sa faveur de 37 des 54 membres du Conseil économique et social des Nations-Unies.

Le Comité des droits économiques, sociaux et culturels est l'un des principaux Organes de Traités du système onusien des droits de l’Homme. Il assure le suivi de la mise en œuvre par les Etats parties, de leurs obligations au titre du Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels. Ce dernier, au même titre que le Pacte sur les droits civils et politiques, constituent le socle de la nomenclature onusienne en matière des droits de l’Homme.

Titulaire d'un doctorat d'État en droit international de l'Université Mohammed V de Rabat, d'un diplôme de troisième cycle en droit public et d'un diplôme en droit comparé, Mohamed Amarti est professeur d'enseignement supérieur à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l'Université Muhammad I à Oujda.
Membre du Conseil national des droits de l'Homme depuis 2011, Mohamed Amarti est professeur de recherche au Laboratoire de recherche et d’études en droits de l'Homme et démocratie de la Faculté de droit d'Oujda et au Centre universitaire d'études sur les migrations de l'Université Mohammad d'Oujda et le directeur de la clinique juridique des droits de l'homme et de l'immigration de la même université.

Il a publié plusieurs études et recherches dans des journaux spécialisés en droit des droits de l'Homme et en droit de l'immigration et de l'asile.

Haut de page