Vous êtes ici : AccueilActualitésLe renforcement des capacités des acteurs en matière de droits de l’Homme, objet d’une convention entre le CNDH et l’Ambassade de France

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

24-01-2020

Coopération entre le CNDH et l’Ambassade du Canada : Signature d’un protocole d (...)

Lire la suite

02-01-2020

La présidente du CNDH reçoit une délégation de la Ligue des écrivaines du Maroc (...)

Lire la suite

19-12-2019

La mise en œuvre du Mécanisme national pour la prévention de la torture classe (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le renforcement des capacités des acteurs en matière de droits de l’Homme, objet d’une convention entre le CNDH et l’Ambassade de France

M. Driss et El Yazami et M. Charles Fries, respectivement président du CNDH et ambassadeur de France au Maroc ont signé le mercredi 18 juin 2014, au siège du CNDH, une convention cadre de partenariat en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme et plus particulièrement le renforcement des capacités dans ce domaine.

L’accord-cadre signé vise à formaliser la coopération des autorités françaises avec le CNDH, en se concentrant notamment sur le renforcement des capacités et des connaissances en matière de droits de l’Homme au Maroc, l’appui institutionnel au Conseil et l’organisation d’événements conjoints. Une série d’actions concrètes est d’ores et déjà prévue pour 2014 dans ces trois domaines, notamment :

-        L’appui à la mise en place par le CNDH d’un dispositif national de formation et de développement des capacités dans le domaine des droits de l’Homme ;

-        L’élaboration de supports et de guides sur les référentiels normatifs en matière de droits de l’Homme ;

-        l’accompagnement à la mise en place du système d’information du CNDH et au développement du fonds documentaire relatif aux droits de l’Homme ;

-        L’organisation au Maroc de séminaires et de cycles de formation sur la protection internationale des droits de l’Homme, en lien avec des institutions françaises spécialisées dans ce domaine ;

-        Le développement d’opérations de  renforcement de capacités (gouvernance associative, montage et gestion de projets, recherche de financement) au bénéfice des acteurs de la société civile marocaine ;

-        l’organisation conjointe de colloques et manifestations au Maroc et en France dans les domaines d’intérêt commun et se rapportant aux droits de l’Homme.

Dans son allocution prononcée à cette occasion, M. Fries a exprimé la volonté de son pays d’accompagner les efforts du CNDH en matière de formation dans le domaine des droits de l’Homme en faveur des acteurs de la société civile et du personnel du CNDH. L’ambassade de France a dans ce sens augmenté le volume de ses activités en faveur du Conseil avec un budget d’un million de dirhams.

 

Il a par ailleurs salué, au nom de son pays, le travail du CNDH, de ses membres et de son staff administratif et a réitéré son appui au processus de promotion des droits de l’Homme que connait le Maroc.

 

 

Haut de page