Vous êtes ici : AccueilActualitésUne délégation de l’Organisation de libération palestinienne s’enquiert de l’expérience du CNDH en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Une délégation de l’Organisation de libération palestinienne s’enquiert de l’expérience du CNDH en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme

La présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Amina Bouayach et le Secrétaire général du CNDH Mohamed Essabbar ont accueilli le 15 janvier 2019 une délégation de la section des droits de l’Homme et de la société civile relevant de l’organisation de libération palestinienne (OLP) en vue de s’enquérir de l’expérience du CNDH en matière de protection et de promotion des droits de l’Homme.

Dans ce cadre, et après avoir jeté la lumière sur le contexte historique de la création du CNDH, M. Essabbar a mis l’accent sur les prérogatives élargies que lui a conférées la loi 76-15 relative à la réorganisation du Conseil principalement les compétences du mécanisme national de prévention de la torture (MNP), du mécanisme national de recours des enfants victimes de leurs droits et du mécanisme national de protection des personnes en situation de handicap.

M. Essabbar a mis l’accent par la même occasion sur l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle qui a permis de tourner la page des violations graves des droits de l’Homme.
Le président de la délégation palestinienne a exprimé pour sa part son souhait de développer les relations de partenariat et de partager les expériences et les expertises avec le CNDH, en saluant au passage le rôle central joué par le Conseil en matière de protection et de promotion des droits de l’Homme.

Il a également saisi l’occasion pour donner un aperçu sur les missions de l’OLP créée en 1964 et reconnue par les Nations unies et la Ligue des Etats arabes en tant que représentant légitime et unique du peuple palestinien en Palestine et partout dans le monde.

La délégation palestinienne était composé de Ahmed Said Tmimi, président de la section des droits de l’Homme et de la société civile à l’OLP, de Houssam Arafat et de Manal Turk.

Haut de page