Vous êtes ici : AccueilAtelier de formation sur « la participation des jeunes à l’examen périodique universel : déroulement de la pré-session »

Bulletin d'information

Actualités

21-11-2022

Le CNDH organise la 2ème réunion de la Commission de réflexion sur la migration (...)

Lire la suite

05-11-2022

GANHRI : Lettre ouverte aux États parties à la CCNUCC et à l'Accord de Paris à l (...)

Lire la suite

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Atelier de formation sur « la participation des jeunes à l’examen périodique universel : déroulement de la pré-session »

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), en partenariat avec l’UNFPA - Fonds des Nations unies pour la population, organise une troisième session de formation sur « La participation des jeunes à l’examen périodique universel : Déroulement de la pré-session », et ce les 25 et 26 août 2022 au siège du CNDH à Rabat.

Animé par des cadres du CNDH, cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre de la préparation à la participation au prochain Examen périodique universel (EPU) prévu le 8 novembre 2022 à Genève. L’objectif est donc de renforcer les capacités de ces jeunes marocains défenseurs des droits de l’Homme à maîtriser le déroulement et les objectifs de la Pré-session et à maîtriser les outils et techniques de plaidoyer au niveau international, mais aussi de s’approprier les outils de monitoring et d’approfondir la connaissance des normes internationales et des exercices pratiques de mise en situation.

Le programme de cet atelier de formation s’est articulé autour de plusieurs axes notamment : « Déroulement de la Pré-session », « Rôle de la société civile dans l’EPU », « Rappel des engagements internationaux du Maroc en matière des droits de l’Homme », « Rédaction et adoption des fiches de plaidoyer », « Atelier de simulation : 41ème Pré-session de l’EPU sur les axes d’interventions :  Droits environnementaux, droits numériques et droits des personnes âgées ».

A rappeler que les sessions de formation précédentes ont permis à un groupe de jeunes marocains défenseurs des droits de l’Homme et représentants des 12 régions du Royaume du Maroc de renforcer leur capacités et connaissances relatives au processus de l’Examen périodique universel et le rôle des différents acteurs dans le suivi de la mise en œuvre des normes internationales des droits de l’Homme.

Suite à ces formations, les jeunes bénéficiaires se sont organisés dans le cadre d’un réseau nommé « Union associative de la jeunesse marocaine pour la protection des droits de l’Homme » et ont soumis au nom de ce réseau, un rapport parallèle dans le cadre du 4ème cycle de l’EPU.

Ce groupe de jeunes ont été également sélectionnés par UPR info (ONG basée à Genève, chargée de promouvoir les droits de l’Homme et de sensibiliser l’opinion publique à l’importance de l’EPU) pour discuter de la situation des droits de l’Homme au Maroc avec les Etats membres des Nations unies, et ce le 31 août à Genève, dans le cadre de la 41ème pré-session de l’EPU.