Vous êtes ici : AccueilCNDH-UNESCO: CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PROMOTION DE L'ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ ET AUX DROITS DE L'HOMME

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

10-06-2022

Session d'information et d'échange avec les membres et le personnel du MNP

Lire la suite

07-06-2022

CNDH-UNESCO: Convention de partenariat pour la promotion de l'éducation à la (...)

Lire la suite

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

CNDH-UNESCO: CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PROMOTION DE L'ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ ET AUX DROITS DE L'HOMME

M. Mounir Bensalah, Secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et M. Karim Hendili, Directeur du bureau multi-pays de l’UNESCO à Rabat ont procédé, le 06 juin 2022 au stand du CNDH au Salon international de l’édition et du livre, à la signature d’une convention de partenariat en matière de promotion de la culture des droits de l’Homme.

Cette convention porte sur cinq domaines majeurs à savoir : le renforcement de l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’Homme, la promotion de l’égalité des sexes, de la non-discrimination et de l’inclusion sociale, le développement et le renforcement de la recherche et de la réflexion scientifiques sur des questions des droits de l’Homme, et d’éthique/de bioéthique.

Les deux institutions se sont fixées aussi comme objectif de promouvoir le droit à l’éducation, des droits culturels, de la diversité des expressions culturelles et du dialogue interculturel, ainsi que la liberté d’expression, l’accès à l’information et à l’éducation aux médias et à l’information.

Intervenant à cette occasion, M. Mounir Bensalah a indiqué que l’un des objectifs de cette convention c’est d’appuyer et soutenir les projets et initiatives qui visent la promotion des droits de l’Homme, la liberté d’expression, la pluralité des médias, ainsi que le renforcement du droit d’accès à l’Information et l’éducation aux médias et à l’Information, etc.

Pour sa part, M. Hendili a indiqué que cette convention est très importante pour l’UNESCO parce qu’il y a beaucoup de points de recoupement avec les principes que défend le CNDH en termes de promotion des droits humains. Ajoutant que l’UNESCO axe son travail sur plusieurs domaines, notamment à faire avancer la réflexion sur les sciences fondées sur les droits de l’Homme visant à garantir un accès libre et équitable aux avantages du progrès scientifique, les enjeux de la bioéthique et le renforcement des capacités nationales en la matière, le renforcement de la culture des droits de l’Homme, la promotion de la diversité des expressions culturelles et du dialogue interculturel, etc.