Vous êtes ici : AccueilInteraction avec les familles des détenus dans le cadre des événements d’Al Hoceima : Le CNDH reçoit un autre groupe de mères et membres des familles des détenus

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

04-12-2019

Appel à candidature interne

Lire la suite

27-11-2019

Arménie : Le CNDH participe à la commémoration du quinzième anniversaire de l (...)

Lire la suite

04-11-2019

Assemblée générale du RINADH : Le CNDH réélu membre du Comité directeur au (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Interaction avec les familles des détenus dans le cadre des événements d’Al Hoceima : Le CNDH reçoit un autre groupe de mères et membres des familles des détenus

La présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a reçu le 5 juillet 2019 au siège de l’Institut de Rabat-Driss Benzekri pour les droits de l'Homme, un autre groupe de mères et de membres des familles de détenus dans le cadre des événements d’Al Hoceima, et ce, dans le cadre d’une série de rencontres similaires lancées le 20 mai 2019.

Il s’agit des mères et/frères et sœurs des détenus Houssine El Idrissi, Hassan Barba, Mounir Ben Abdellah, Fouad Saidi, Achraf El Yakhloufi, et Brahim et Othmane Bouziane.

Ces rencontres interviennent suite à l’appel lancé le 12 avril 2019 par le CNDH en vue d’accueillir, d’écouter et interagir avec les familles des personnes détenues dans le cadre des événements d’Al Hoceima et de Jerrada.

Dans le cadre de cette interaction, le Conseil avait rencontré les 23 et 24 mai 2019 les familles des détenus Mohamed El mejjaoui, Lahbib El Hennoudi, et Mohamed El Asrihi, et les 17 juin 2019 la mère de Nasser Zefzafi, la mère et l’épouse de Youssef Hemdioui, l’épouse de Karim Amghar et la mère de Souleimane El Fahli.

Dans le même contexte, le CNDH a interagi avec des initiatives et des acteurs de la société civile. Dans ce cadre, la présidente du Conseil a rencontré le 20 mai une délégation de l’association Tafra et le 21 mai 2019 une délégation de « l’initiative citoyenne pour le Rif », et le 20 juin 2019 2019 avec la comité d’Al Hoceima.

Ces rencontres ont porté notamment sur les questions liées aux événements d’Al Hoceima et sur leurs retombées sur le plan social, économique, culturel et politique.

Il est à rappeler que dans le cadre de la fête d’Al Fitr, 107 condamnées (60 détenus dans le cadre des évènements de la région d’Al Hoceima et 47 détenus dans le cadre des évènements de la région de Jerada), ont été graciés, et ce  dans le cadre de la Grâce royale prononcée en faveur de 755 personnes.