Vous êtes ici : AccueilJournée spéciale Handisport : le droit au sport comme vecteur d’inclusion des PESH

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

10-06-2022

Session d'information et d'échange avec les membres et le personnel du MNP

Lire la suite

07-06-2022

CNDH-UNESCO: Convention de partenariat pour la promotion de l'éducation à la (...)

Lire la suite

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Journée spéciale Handisport : le droit au sport comme vecteur d’inclusion des PESH

Le sport est non seulement un droit des personnes en situation de handicap (PESH) mais aussi un vecteur de leur inclusion sociale, ont conclu jeudi 18 février 2016 des experts réunis au stand du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) à la 22ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) en présence de plusieurs champion-ne-s marocain-e-s en situation de handicap.

Lors de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre d’une journée spéciale Handisport et organisée par le CNDH en partenariat avec la chaine sportive Arriyadia et Radio Mars, les participants ont souligné que le sport, de par les nobles valeurs qu’il véhicule, est un outil d’intégration privilégié qui contribue à changer les préjugés envers les personnes en situation de handicap.

Dans ce cadre, le public présent au stand du CNDH a suivi une présentation et des vidéos exposant l’expérience de l’organisation «Otisium», une ONG turque qui  œuvre pour l’intégration des enfants autistes à travers le sport.

D’autre part, le président de la Fédération royale marocaine des sports pour les personnes en situation de handicap, Hamid El Aouni, a indiqué que les sportifs marocains en situation de handicap ont toujours honoré les couleurs nationales dans les plus importantes manifestations sportives internationales, notamment les jeux paralympiques.

M. El Aouni a toutefois relevé que malgré les résultats positifs, le sport pour les PESH ne bénéficie toujours pas du soutien de l’Etat à l’instar des autres sports, notamment le football et encore moins de sponsoring de la part du secteur privé.

A l’issue de cette rencontre, un vibrant hommage a été rendu aux champion-ne-s marocain-e-s en situation de handicap présents, te dont les athlètes Najat Lgarâa et Amine Chentouf, champions paralympiques.