Vous êtes ici : AccueilLe CNDH choisi pour représenter l’Afrique au Sous-comité d’accréditation des institutions nationales des droits de l’Homme

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

10-06-2022

Session d'information et d'échange avec les membres et le personnel du MNP

Lire la suite

07-06-2022

CNDH-UNESCO: Convention de partenariat pour la promotion de l'éducation à la (...)

Lire la suite

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le CNDH choisi pour représenter l’Afrique au Sous-comité d’accréditation des institutions nationales des droits de l’Homme

 

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) vient d’intégrer pour un mandat de trois ans le Sous-comité d’accréditation de l’Alliance globale des institutions nationales des droits de l’Homme (GANHRI), en tant que représentant de l’Afrique. Le CNDH a été présenté à cette fonction suite à un vote au sein du Comité directeur du Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH).  Dans leurs déclarations, toutes les institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) africaines ont explicitement souligné l'expérience du CNDH et loué son engagement pour la promotion des droits de l'Homme en Afrique.

Le  Sous-comité d’accréditation  a notamment pour missions l’examen des demandes d’accréditation ou de ré-accréditation des INDH, en fonction de leur conformité avec les Principes de Paris régissant les INDH, et de faire des recommandations au Bureau de la GANHRI, compétent pour prendre en dernière instance les décisions relatives aux accréditations.

Il a également compétence pour élaborer des observations générales visant à préciser le sens et l’application pratique des Principes de Paris régissant les institutions nationales des droits de l’Homme.

Le SCA est composé de représentants d’INDH des quatre régions formant la GANHRI,  les Amériques, l’Afrique, l’Asie-Pacifique et l’Europe. Il se réunit deux fois par an. Seules les INDH de statut A sont éligibles au SCA.

Pour rappel, le statut A est réservé aux Institutions nationales des droits de l’Homme considérées comme conformes à la Résolution de l’Assemblée générale des Nations unies de 1993 dite des Principes de Paris et reconnues notamment comme pluralistes et indépendantes  du pouvoir exécutif. Il existe actuellement 74 Institutions nationales des droits de l’Homme accréditées de statut A comme le CNDH  et une trentaine de statut B.

Outre cette nouvelle distinction, il est à signaler que le CNDH préside l’Association francophone des Commissions nationale des droits de l’Homme (AFCNDH), ainsi que le groupe de travail de la GANHRI sur les entreprises et les droits de l’Homme. Il est également membre du réseau arabe des institutions nationales des droits de l’Homme et point focal Afrique de la GANHRI dans le processus de négociation du pacte mondial pour des migrations.  

L'Alliance globale des institutions nationales des droits de l’Homme (GANHRI) a vu le jour en 1993 et a pour mission la promotion des INDH dans le monde entier et constitue une plateforme de dialogue et d’échange et se charge de faciliter le dialogue entre les INDH et les organisations internationales.