Vous êtes ici : AccueilLe handicap dans la politique publique locale : Quelle place pour les PESH dans la prise de décision

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

10-06-2022

Session d'information et d'échange avec les membres et le personnel du MNP

Lire la suite

07-06-2022

CNDH-UNESCO: Convention de partenariat pour la promotion de l'éducation à la (...)

Lire la suite

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le handicap dans la politique publique locale : Quelle place pour les PESH dans la prise de décision

'Les politiques publiques locales demeurent loin d’intégrer la dimension handicap. Cela est dû principalement à une faible, voire inexistante représentativité des personnes en situation de handicap (PESH) dans les instances de prise de décision' ont souligné plusieurs acteurs associatifs réunis dimanche dans le cadre de la rubrique « Une heure, une région » au stand du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) à la 22ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

Lors de cette rencontre organisée par la Commission régionale des droits de l’Homme de Laâyoune-Essmara sur le thème "le Handicap dans les politiques publiques locales", les  participants ont souligné le déficit dont pâtissent  les politiques publiques locales en termes de prise en compte et d’intégration des besoins spécifiques des personnes en situation de handicap. Ce manque impacte négativement l’accès à leurs droits fondamentaux garantis par les législations nationales et internationales.

Les intervenants ont attribué cette situation à la non implication de cette catégorie, qui n’a eu de cesse pourtant de lever le slogan « rien sur nous, sans nous», lors de l’élaboration des politiques, des plans et des programmes locaux.

Afin de remédier à cette situation, les participants ont appelé à l’implication des personnes en situation de handicap et des associations de la société civile œuvrant dans ce domaine dans le processus d’élaboration des politiques publiques locales en renforçant leur représentabilité au sein des instances de prise de décision conformément aux principes de démocratie participative.   

Ils ont également souligné la nécessité d’adopter une approche basée sur les droits de l’Homme dans le traitement de la question des personnes en situation de handicap.  

Par ailleurs, la rencontre a été marquée par la projection d’un court-métrage intitulé « Ouvrez les portes ! » réalisé par l’association Horizons pour l’intégration des personnes en situation de handicap à Laâyoune en partenariat avec la CRDH de Laâyoune-Essmara, qui jette la lumière sur les principaux obstacles qui entravent l’inclusion de cette catégorie dans la société.