Vous êtes ici : AccueilParticipation du CNDH à Genève à un séminaire sur les droits culturels et la protection du patrimoine culturel

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Participation du CNDH à Genève à un séminaire sur les droits culturels et la protection du patrimoine culturel

Le Conseil National des droits de l’Homme du Maroc (CNDH) a participé le 7 juillet 2017 au séminaire intersession sur les droits culturels et la protection du patrimoine culturel organisé par le Haut-Commissariat aux droits de l’homme au Palais des Nations, Genève.

Intervenant au nom du CNDH, M. Mustapha Jlok chargé de mission auprès du Président, a mis l’accent sur le rôle des institutions nationales des droits de l'Homme (INDH) en matière de veille, de monitoring et de plaidoyer en faveur de la protection du patrimoine culturel. Il a également mis en exergue l'expérience du CNDH dans les provinces du Sud du Maroc qui a permis la protection de certains sites patrimoniaux de la destruction et a créé une dynamique locale et régionale au sein de la société civile. Il a aussi souligné l’importance de la culture et du patrimoine dans le développement.

En conformité avec la résolution 33/20 sur les droits culturels et protection du patrimoine culturel,  cet évènement traitera des moyens de prévenir, de contenir ou d’atténuer les conséquences néfastes de l’endommagement ou de la destruction du patrimoine culturel pour l’exercice des droits de l’homme, y compris les droits culturels, par tous, et sur les bonnes pratiques à cet égard.

Il convient de rappeler que la résolution 33/20 du Conseil des droits de l’Homme du 6 octobre 2016 demande à tous les États de respecter, promouvoir et protéger le droit de chacun de participer à la vie culturelle, dont la possibilité d’avoir accès au patrimoine culturel et d’en jouir, et de prendre les mesures pertinentes pour atteindre cet objectif. Cette résolution annonce également l'intention des Etats de rester saisi de la question.