Vous êtes ici : Accueil‘Seuils du corps, seuils de l’esprit…Horizons artistiques pluriels’ ou quand la création transcende l'handicap

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

‘Seuils du corps, seuils de l’esprit…Horizons artistiques pluriels’ ou quand la création transcende l'handicap

A l’occasion de la Journée nationale des personnes handicapées, célébrée le 30 mars de chaque année, la Commission régionale des droits de l’homme (CRDH) de Rabat-Kenitra et le Musée de Bank Al-Maghrib ont procédé mardi 29 mars 2016 au Musée Bank Al-Maghrib à l’inauguration de l’exposition d’œuvres d’art des personnes en situation de handicap (PESH).

Le vernissage de l’exposition a été présidé par MM Abdellatif Jouahri, Wali du Bank Al-Maghrib, Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH),  Mohammed Essebbar, secrétaire général du CNDH, Abdelkader Zraih,  président de la CRDH de Rabat-Kenitra  et Najib Amor, président de l’Association marocaine de soutien et d’aide aux personnes Trisomiques (l’AMSAT).

 Dans son allocution, M. El Yazami a mis l’accent sur l’importance que revêt cette manifestation artistique qui concrétise la bravoure et la générosité d’artistes qui ont transcendé le handicap en s’intégrant dans l’univers de l’art. De jeunes artistes qui représentent « l’avenir »  et contribuent à l’édification du Maroc de la création, du cinéma et des arts.

Jamal, Yassir, Marouane, Safaa, Kaoutar et bien d’autres ont réussi à se confirmer en tant qu’artistes talentueux et admirés par tous, qui ont réussi de vaincre leur handicap, grâce à leur persévérance et aux efforts consentis par des personnes qui se sont engagées pour les soutenir.

 

De son coté,  M. Amor a indiqué que cette exposition se veut une « fenêtre ouverte » en faveur de l’intégration des personnes en situation de handicap dans la société à travers l’art, ajoutant qu’il s’agit là d’une initiative d’une grande humanité dans toutes ses manifestations qui brise les différences.

La cérémonie d’inauguration a été aussi marquée par une prestation musicale, signée par le groupe « Annsar pour les sourds » qui ont enchanté le public présent et ont donné, encore une fois, la preuve que l’intégration de ces jeunes ne fera que transcender tout handicap.