Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésAtelier de renforcement des capacités des défenseurs des droits de l’Homme africains sur le système africain des droits de l’Homme

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

14-07-2019

Les formes d’expression publique et le modèle de développement, par Mohamed (...)

Lire la suite

28-06-2019

La présidente du CNDH reçoit la Directrice exécutive de la Direction exécutive (...)

Lire la suite

20-06-2019

Amina Bouayach participe à un débat sur la parité lors de la 5ème édition du (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Atelier de renforcement des capacités des défenseurs des droits de l’Homme africains sur le système africain des droits de l’Homme

Le Conseil National des droits de l'homme (CNDH), en collaboration avec le Réseau de la Commission indépendante pour les droits de l'Homme (CIDH) – point focal Afrique du Nord du Centre africain pour la démocratie et l’étude des droits de l’Homme (ACDHRS), organise un atelier de renforcement des capacités sur « le système africain des droits de l’Homme et techniques de plaidoyer », et ce du 3 au 5 juillet 2019  à l’Institut de Rabat-Driss Benzekri pour les droits de l’Homme.

Organisé en faveur des défenseurs des droits de l'homme du continent, cette session de formation a pour objectif de familiariser les participants avec le système africain des droits de l’Homme en vue d’une meilleure compréhension des instruments africains relatifs aux droits de l'homme et à renforcer leurs interactions avec les différents mécanismes.

Cette activité qui fait partie de la mise en œuvre du projet DEVCO intitulé « Consolidation du rôle de la société civile dans la transition des normes africaines des droits de l’homme à la pratique », vise aussi à doter les participants des outils nécessaires pour renforcer leurs activités de plaidoyer et de protection des droits de l'homme sur le continent.

Cet atelier sera marqué par la participation, des Commissaires de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) et des défenseurs des droits de l’Homme du continent. Les pays représentés sont : Gambie, Tunisie, Bénin, Algérie, Mauritanie, Niger, Egypte, Côte d’Ivoire, Sénégal, République démocratique du Congo et Maroc.

Les travaux de cette session de formation porteront sur plusieurs axes notamment le mandat de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples et sa complémentarité avec la CADHP, les mandats du Comité d’experts africains pour les droits et le bien-être de l’enfant et du Conseil économique, social et culturel de l’Union africaine (ECOSOCC), les Méthode d’élaboration des rapports alternatifs adressés à la CADHP, et le Rôle de la société civile dans l’implémentation des instruments africains des droits de l’Homme.

La séance d’ouverture de cet atelier de formation aura lieu à partir de 1h00. Elle se déroulera notamment en présence de Mme Amina Bouayach, Présidente du CNDH, de M. Hatem Essaiem et M. Rémy Ngoy Lumbu, Commissaires auprès de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP), de M. Mohamed Mabassa Fall, membre du Comité de pilotage de Centre africain pour la démocratie et l’étude des droits de l’Homme (ACDHRS), de Mme Hannah Forster, Directrice exécutive auprès du même Centre et de M. Moulay Lahsen Naji, Directeur exécutif du Réseau de la Commission indépendante pour les droits de l'Homme (CIDH).

Haut de page