Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésForum sur « L'accès des femmes à la justice au Maghreb : étude de cas du Maroc »

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

10-06-2022

Session d'information et d'échange avec les membres et le personnel du MNP

Lire la suite

07-06-2022

CNDH-UNESCO: Convention de partenariat pour la promotion de l'éducation à la (...)

Lire la suite

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Forum sur « L'accès des femmes à la justice au Maghreb : étude de cas du Maroc »

Le Conseil national des droits de l'Homme, l'Université Mohammed V, le programme de l'État de droit dans la région MENA de la Fondation Konrad Adenauer et le groupe de droit international ARPA, organisent un forum sur « L'accès des femmes à la justice au Maghreb : étude de cas du Maroc », et ce du 20 au 22 juin 2022 à l’Université Mohammed V au siège de la présidence à Rabat.

Le forum permettra d'établir des liens entre des femmes leaders nord-africaines de Mauritanie, d'Algérie, de Tunisie, d'Égypte et du Maroc, issues du domaine de la justice, de la société civile, du milieu universitaire et de la sphère politique, afin de développer des plans d'action visant à améliorer l'accès des femmes à la justice dans la sous-région du Maghreb, par le biais d'une approche collaborative d'autonomisation juridique axée sur l'amélioration de l'accessibilité et de l'administration de la justice.

Ce Forum mettra en lumière le cas du Royaume du Maroc en matière d'administration de la justice, alors que le Royaume célèbre le 11ième anniversaire de la Constitution et de ses dispositions en matière d'accès à la justice. Le Forum marquera également le lancement du réseau de praticiens sur l'accès des femmes maghrébines à la justice afin de faire progresser l'enrichissement mutuel des expériences et le suivi des recommandations proposées.

Dans l'ensemble des pays du Maghreb, l'accès à la justice est une préoccupation croissante, qui a été exacerbée pendant la crise sanitaire du COVID-19, qui a entraîné une réduction de la liberté de mouvement des femmes  et un écart accru en matière d’accès à la  justice en raison de la digitalisation du système judiciaire, des retards dans l'aide juridique et la programmation des affaires judiciaires, et d’une forte résurgence de la violence à l’encontre les femmes, entre autres obstacles qui continuent d’entraver  l’accès des femmes à la justice.

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter à l'adresse suivante : contact@arpainternational.org ou +212 6 28 03 20 89.

Haut de page