Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésJournée mondiale des droits de l’Homme : Exposition d’œuvres d’enfants et de jeunes des établissements scolaires sur l’abolition de la peine de mort

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

31-12-2021

Lettre de voeux à l'occasion de la nouvelle année 2022

Lire la suite

16-12-2021

Le CNDH participe à la 3ème réunion annuelle du réseau des Nations Unies sur les (...)

Lire la suite

08-12-2021

Atelier de formation sur les aspects liés à la santé dans les lieux de privation (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Journée mondiale des droits de l’Homme : Exposition d’œuvres d’enfants et de jeunes des établissements scolaires sur l’abolition de la peine de mort

A l’occasion de la journée mondiale des droits de l’Homme, le Conseil nationale des droits de l’Homme (CNDH) organise une exposition d’œuvres sur l’abolition de la peine de mort, réalisées à l’occasion de la journée mondiale contre la peine de mort, du 10 au 17 décembre 2021 à la galerie d’art Nouiga.

Ces œuvres qui ont été réalisés dans le cadre d’ateliers artistiques tenus en partenariat avec des acteurs abolitionnistes de la société civile et les Académies régionales d’éducation et de formation de Casablanca (Sidi Bernoussi) et de Rabat, ainsi que l’Ecole supérieure des beaux-Arts de Casablanca, sous la supervision des artistes Youssef Saadoune et Narjisse El Joubari

Les œuvres de cette exposition sont consignées dans un catalogue qui rend compte d’une expérience riche et porteuse d’espoir autour d’ateliers d’expressions artistiques que des enfants et des jeunes ont élaboré sur la question du droit à la vie.

L’idée était à la fois modeste et ambitieuse, impliquer des enfants, des jeunes, des équipes pédagogiques, des artistes, dans un projet ayant un sens civique, qui interpelle leur imaginaire, leur esprit critique et qui les appelle à se questionner, en leur apportant des informations, des connaissances et des pistes de réflexion pour élargir les perspectives de compréhension d’une question sociétale comme la question de la peine de mort.

Le dessin est mobilisé ainsi comme une forme d’expression des droits, comme peuvent l’être le théâtre, la musique. Ces formes artistiques constituent un puissant vecteur d’éducation aux droits humains et un ciment solide pour la cohésion sociale et l’État de droit.

Un programme d’animation et de visites de groupes scolaires est organisé en partenariat avec les Académies régionales d’éducation et de formation concernées durant la durée de l’exposition.

Le vernissage de l’exposition sera organisé le vendredi 10 décembre à 17h en présence de Mme la présidente du CNDH, à la galerie d’art Nouiga, sis à 2, rue jamaa ( الجامع ), kasbah des Oudayas, Rabat.

Haut de page