Vous êtes ici : AccueilAl Hoceima : la révision du contenu des programmes scolaires et le renforcement des cellules d’écoute, principales recommandations d’une journée d’étude sur la violence scolaire

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

10-06-2022

Session d'information et d'échange avec les membres et le personnel du MNP

Lire la suite

07-06-2022

CNDH-UNESCO: Convention de partenariat pour la promotion de l'éducation à la (...)

Lire la suite

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Al Hoceima : la révision du contenu des programmes scolaires et le renforcement des cellules d’écoute, principales recommandations d’une journée d’étude sur la violence scolaire

‘La multiplication des cellules d’écoute et d’accompagnement en milieu scolaire, la consolidation de la formation continue en matière des droits de l’Homme au profit des concernés, la révision du contenu des programmes scolaires et l’incitation à l’adhésion des élèves dans des activités parascolaires’, sont les principales recommandations de la journée d’étude sur la violence en milieu scolaire organisée le mercredi 29 avril 2015 à Al Hoceima par la CRDH d’Al Hoceima-Nador, en coordination avec la Délégation régionale du ministère de l’Education et de la Formation professionnelle d’Al Hoceima.

Les participants à cette rencontre organisée sur le thème " la lutte contre la violence en milieu scolaire : quelles approches?", ont élaboré un ensemble de recommandations dans le but d’éradiquer ce phénomène selon une approche basée sur l’éducation et les droits de l’Homme.

Ils ont ainsi mis l’accent sur l’importance de l’approche éducative dans la lutte contre la violence scolaire chez les mineurs, la promotion des clubs de l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’Homme, et l’adoption d’une approche participative impliquant les parents, la société civile, les institutions d’intermédiation et les institutions gouvernementales. Les participants ont recommandé également l’amélioration de la communication entre l’ensemble des acteurs dans le milieu scolaire et la sensibilisation des intervenants dans le système éducatif. 

Ils ont souligné en outre, la nécessité d’adopter les approches préventives, ainsi que la formation par les pairs et la consolidation des relations de confiance entre les  élèves et l’ensemble des acteurs dans le milieu scolaire. D’autre part, les participants ont indiqué que la violence est un phénomène qui a plusieurs facettes, et que parvenir à la combattre nécessite d’identifier sa nature ainsi que les acteurs responsables des actes de violence et d’impliquer l’ensemble des acteurs concernés, parents, société civile et acteurs institutionnels.

Il convient de rappeler que cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet  " l’école, espace des droits de l’Homme" qui vise à renforcer les capacités des acteurs dans le domaine de l’éducation aux droits de l’Homme et de leur permettre une meilleure maitrise des outils pédagogiques afin d’intégrer les valeurs liés à la citoyenneté, à l’approche genre, à la  démocratie et aux instruments internationaux des droits de l’Homme  ratifiées par le Maroc.

Il est à souligner également que la Commission Régionale des Droits de l’Homme (CRDH) d’Al Hoceima-Nador consacre annuellement un prix d’encouragement pour les clubs de l’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté au niveau des provinces d’Al Hoceima, Driouech et  Nador.