Vous êtes ici : AccueilRenforcement des capacités des acteurs de la société civile : Lancement d’un cycle de formation en droits de l’Homme au profit des associations des régions de Laâyoune-Sakia Elhamra et Dakhla-Oued Ed-Dahab

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Renforcement des capacités des acteurs de la société civile : Lancement d’un cycle de formation en droits de l’Homme au profit des associations des régions de Laâyoune-Sakia Elhamra et Dakhla-Oued Ed-Dahab

Dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs de la société civile dans les domaines liés aux droits humains, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) organise à partir du 13 mars 2017, en partenariat avec l’Institut républicain international (IRI) et avec l’appui du Département d'État des États-Unis, un cycle de formation en droits humains et gouvernance participative au profit d’acteurs de la société civile des régions de Laâyoune-Sakia Elhamra et Dakhla-Oued Ed-Dahab.

Abrité par l’Institut national de formation aux droits de l’Homme à Rabat, ce cycle de formation est réparti en quatre sessions (13-17 mars, 3-7 avril, 24-28 avril et 8-12 mai 2017). Il vise à renforcer les capacités des participants dans les domaines liés aux droits humains à l’échelle nationale et internationale et à contribuer à l’effectivité des principes de la gouvernance participative, notamment dans le cadre des nouveaux rôles confiés aux associations de la société civile au Maroc.

La formation bénéficiera à un certain nombre de jeunes appartenant à des associations œuvrant dans les domaines des droits des femmes, des enfants, des jeunes et des personnes en situation de handicap.

Intervenant lors du lancement de ce cycle de formation, Rudolph Granier, directeur des programmes à l’Institut républicain international a indiqué que ‘ce programme vise aussi à former ces acteurs et renforcer leurs capacités sur deux aspects principaux : l’organisation propres des associations de la société civile point de vue comptable et juridique et les relations qu’elles doivent ou peuvent entretenir avec les autorités locales afin qu’elles puissent mieux s’insérer dans le paysage démocratique du Maroc’.

Pour sa part, Taoufik Bardigi, président de la Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de Tan Tan-Guelmuim, a souligné que "ce programme de formation s’inscrit en droite ligne de la Constitution de 2011, qui a renforcé le rôle de la société civile afin qu’elle puisse promouvoir la situation de la femme, des jeunes, ou des personnes en situation de handicap. Il vise à renforcer les capacités des associations dans les domaines de la gouvernance participative et territoriale".

Le programme de la formation comprend plusieurs thématiques, notamment les "instruments et mécanismes nationaux et internationaux des droits de l’Homme", "les institutions et instances nationales de protection et de promotion des droits de l’Homme" et "la gouvernance territoriale".