Vous êtes ici : AccueilLe Conseil place sa participation à la 22ème édition du SIEL sous le thème ‘Handicap, droits et citoyenneté’

Bulletin d'information

Actualités

21-11-2022

Le CNDH organise la 2ème réunion de la Commission de réflexion sur la migration (...)

Lire la suite

05-11-2022

GANHRI : Lettre ouverte aux États parties à la CCNUCC et à l'Accord de Paris à l (...)

Lire la suite

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le Conseil place sa participation à la 22ème édition du SIEL sous le thème ‘Handicap, droits et citoyenneté’

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) participe à la 22ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) qui se tient à Casablanca du 12 au 21 février 2015 par un stand placé sous le thème ‘Handicap, droits et citoyenneté’.

Un stand autour de l’handicap

Le CNDH, qui célèbre cette année les droits des personnes en situation de handicap, fera un plaidoyer en faveur de la mise en œuvre effective de ces droits, en donnant la parole à des écrivains, chercheurs, membres de la société civile et acteurs politiques et institutionnels, ainsi qu’au public en vue de débattre de la situation des personnes en situation de handicap au Maroc, de passer en revue les acquis et les défis qui se posent dans ce domaine.

Le stand du CNDH constituera aussi une occasion pour discuter de plusieurs thématiques liées à l’handicap à travers des œuvres littéraires et travaux scientifiques des personnes en situation de handicap au Maroc et à l’étranger, qui jetteront la lumière sur les différentes facettes de la question du handicap au Maroc.

Afin de mettre en place un stand qui reflète au mieux la thématique de cette 22ème édition, le CNDH et l’association AnA (Architectes non Anonymes) ont organisé, avec la participation du Conseil national de l’Ordre des Architectes, du Conseil régional de la région Centre et du portail Amush, une consultation ouverte aux jeunes architectes pour la conception du stand du CNDH. Le Jury du concours qui a étudié 13 propositions, a décerné le premier prix à deux jeunes architectes.

Débats et axes principaux

Placé sous le thème ‘Handicap, droits et citoyenneté’, le stand, d’une superficie de plus de 360 m² accueillera, tout au long des dix jours du Salon, plus de 50 activités où plus de 150 intervenants en provenance de 24 pays (Jordanie, Australie, Italie, Brésil, Portugal, Bulgarie, Turquie, Bénin, Tunisie, Rouanda, Salvador, Sénégal, Iraq, Gabon, Ghana, Kenya, France, Lybie, Egypte, Maroc, Mexique, Grande-Bretagne, Niger, Etats-Unis) débattront et interagiront autour de la thématique du handicap et échangeront les expériences nationales et internationales dans ce domaine.

Les activités du stand s’articulent autour de cinq grandes rubriques : ‘Une heure, une région’, ‘Un jour, un livre’, ‘Pratiques et engagements’, et ‘Hommage’ qui aborderont la question du handicap de différents angles dont principalement, la création, l’art, la littérature et le handicap, la formation et l’accompagnement social, les médias et le handicap, le coût du handicap, les accessibilités, l’accessibilité numérique, le handicap dans les établissements pénitentiaires, le handicap et les politiques publiques locales, la participation politique des personnes en situation de handicap, la santé et la protection sociale, l’éducation inclusive, le handicap et l’immigration, le cadre juridique du handicap, le droit au travail et l’aptitude à l’emploi, les enfants, les femmes et le handicap….

Par ailleurs, et dans le cadre de la dernière rubrique consacrée aux grands débats, le stand du CNDH abritera une rencontre sur le rôle des institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) dans la protection des droits des personnes en situation de handicap à laquelle participeront les représentants des INDH de dix pays (Jordanie, Ghana, Kenya, Sénégal, Nigéria, Rouanda, Mexique, Gabon, Palestine, Maroc).

Handicap et défis

Il convient de rappeler que plus de 1.530.000 marocains vivant en situation  de handicap (Selon l’enquête nationale sur le handicap), soit 5.12% de la population, aspirent à jouir de l’ensemble des droits que leur confère la Constitution qui interdit la discrimination fondée sur le handicap, et les lois nationales et les conventions internationales dont la Convention relative aux personnes handicapées et son protocole facultatif, ratifiés par le Maroc en 2009.

Si le Maroc a accumulé un certain nombre d’acquis en matière de protection et de protection des droits de cette catégorie vulnérable, plusieurs défis gagneraient à être relevés, en particulier la garantie de l’effectivité de ces droits dont le droit à une éducation inclusive, à la santé, à la participation, à l’emploi et aux accessibilités…Et en vue de contribuer à la réalisation de ces objectifs, le CNDH a publié une série de recommandations et de propositions visant la mise en œuvre effective des droits des personnes en situation de handicap, contenues d’une manière transversale dans ses rapports, avis et mémorandums : ‘Pour un droit égal et équitable à l'éducation et à la formation, ‘45 recommandations pour des élections plus inclusives et plus proches des citoyens’. Le CNDH a également réalisé une contribution qu’il a adressée au Conseil supérieur de l’éducation, de  la formation et de la formation scientifique sur ‘la mise en œuvre du droit des personnes en situation de handicap à l’éducation et la formation’, et un avis sur le projet de loi cadre 13-97 relatif à la protection et promotion des droits des personnes en situation de handicap, qui a été élaboré suite à la demande de la Chambre des Conseillers.